Projet de recherche sur le traitement de la douleur radiculaire cervicale

Objectif :

  • définir un guide de traitement de la douleur radiculaire cervicale.
  • évaluer l'efficacité du traitement.
  • préciser le rôle de l'épidurale foraminale cervicale.

Population :

  • critères d'inclusion :
    • douleur correspondant à un dermatome spécifique - C5, C6, C7 ou C8.
    • douleur d'une durée de moins de 6 mois.
    • confirmation du niveau par une lésion concordante à l'IRM.
    • présence d'une radiculopathie motrice clinique.
    • corroboration par l'ÉMG - ce critère n'est pas essentiel, mais peut permettre d'augmenter la probabilité du diagnostic.  
  • données démographiques: âge, sexe, durée de la douleur radiculaire, niveau d'éducation, nature du travail.

Mesures d'effet :

  • ÉVA. (échelle visuelle analogue)
  • NDI - neck disability index.

Protocole de traitement :

  • échec au traitement par prégabalin ou par gabapentin pendant un minimum de 2 semaines ou selon l'évaluation du physiatre.
    blocs facettaires - niveau impliqué + un sus-jacent et un sous-jacent.
  • évaluation à 1 mois - ÉVA et NDI :
    • si > 50 d'amélioration: évaluation à 3 et 6 mois.
    •  si échec au traitement selon physiatre ’ < 50 d'amélioration: épidurale foraminale au niveau impliqué puis visites contrôles à 1 mois, 3 mois et 6 mois.
  • à chaque étape post blocs ou épidurale: ÉVA, NDI, prise de médication, cointerventions.
  • questionnaires par courriel ou, si non accessible, par courrier.
  • suivi par membre désigné du personnel de l'IPQ.

Analyse :

  • taux de succès de > 50% et > 75% ÉVA et NDI :
    • un mois post bloc facettaire, puis 3 mois et 6 mois.
    • un mois post épidurale foraminale puis 3 mois et 6 mois
  • test de t-apparié aux temps 0, 3, 6, 12, 18  et 24 mois pour ÉVA et NDI.