Historique de l’Institut de physiatrie du Québec

L’Institut de physiatrie du Québec (IPQ) a été inauguré en 1991, mais émane de la plus ancienne clinique de physiatrie au Québec, le Centre de physiatrie Sherbrooke (CPS), fondée en 1969 par des physiatres de l’hôpital Notre-Dame.

La croissance de l’équipe médicale, l’offre d’une plus grande diversité de soins médicaux et para-médicaux ainsi que le développement important des travaux de recherche ont nécessité la relocalisation du CPS à la fin des années 80. Le présent immeuble du 2049 rue Sherbrooke est, acquis en 1989, a été complètement rénové pour en faire la clinique de physiatrie la plus moderne et la plus vaste au Québec et au Canada et l’une des cliniques médicales les plus prestigieuses à Montréal. Le CPS est devenu l’Institut de physiatrie du Québec et ce changement de nom reflète sa volonté d’offrir des soins de haute qualité et de participer pleinement au développement de la spécialité. L’Institut demeure le principal centre de référence en physiatrie au Québec.

En 1998, l’Institut a ouvert un Centre de traitement sous fluoroscopie. Compte tenu du développement de nouvelles technologies et de l’augmentation de la demande de services, deux autres salles ont été ajoutées en 2004, 2008 et une toute nouvelle en 2014. En 2010, l’Institut a mis sur pied un service d’échographie diagnostique et d’infiltrations sous guidance échographie.

Aujourd'hui, l’Institut de physiatrie du Québec regroupe quatorze physiatres, une anesthésiologiste  un chirurgien plasticien et un neurochirurgien. L’Institut compte aussi une soixantaine d’employés.