Informations Patients

Je prends rendez-vous
Informations

Section informations importantes et conseils

Veuillez retrouver dans cette section les réponses à vos questions

  • Ce jour

     

    24 heures sans spa, piscine et bain (les douches sont permises)

     

    Si nécessaire, appliquer de la glace (sac de légumes congelés, sac gel, sac magique) au site de l’injection pendant 10 à 15 minutes aux 2 heures.

     

    Prenez vos médicaments analgésiques habituels, tels que prescrits par votre médecin. Si vous n’avez pas de prescription, vous pouvez prendre du Tylenol extra fort. Les anti-inflammatoires en vente libre (Advil, Motrin) et le Robaxacet sont adéquats en autant que vous n’avez pas de problèmes d’estomac, de haute pression, de maladie cardiaque ou d’allergie.

     

    Les jours suivants

     

    48 heures sans physiothérapie, exercices physiques et sport

     

    • Il pourrait être normal de ressentir une augmentation de vos symptômes usuels pendant quelques jours. En effet, nous avons introduit une(des) aiguille(s) dans un territoire où il y a déjà de la douleur et la cortisone agit graduellement.

     

    • La douleur peut s’atténuer par l’application locale de glace ou de chaleur (coussin électrique, sac magique, bain chaud). Vous utilisez ce qui vous soulage le plus.

     

     

    Vous avez de bonnes chances d’obtenir un soulagement suite à vos injections, mais, sauf exception, le résultat ne sera pas immédiat. On peut constater des résultats dans un délai de 3 jours à 3 semaines.

     

    Il est important de revoir votre médecin afin qu’il évalue votre état.

     

    Un rapport lui sera envoyé dans 3 semaines.

  • Pour les femmes

    Vos 2 prochaines périodes menstruelles peuvent être modifiées au niveau de la date, durée et quantité.

     

    Pour les gens hypertendus

    Votre pression artérielle peut être plus élevée pour une période de 2 semaines. Appelez votre pharmacien, au besoin.

     

    Pour les diabétiques

    Surveillez votre glycémie et suivez les conseils donnés sur la page en annexe.

     

    Pour les patients sous anticoagulants

    Prenez votre prochaine dose d’anti-coagulants à l’heure habituelle. Si vous prenez du Coumadin ou du Sintrom, faites contrôler votre PT/INR dans 10 jours.

     

    Divers

    • Il est possible d’observer des rougeurs et de la chaleur au visage. Ne vous inquiétez pas; il s’agit d’un effet secondaire « flushing » qui disparaîtra environ 48 heures après l’infiltration.

     

    • Si, au site de l’injection, vous observez une sensibilité inhabituelle accompagnée de rougeur et de chaleur et/ou si vous faites de la température (38o et +) veuillez communiquer avec la clinique dans les plus brefs délais ou si urgence communiquez avec le 811.

     

  • Aussitôt après le traitement, vous devez :

    • Faire une glycémie capillaire quatre fois par jour pour au moins une semaine, soit : 
      – avant le déjeuner
      – avant le dîner
      – avant le souper
      – au coucher
    • Si votre taux de glycémie est plus élevé qu’habituellement, il est suggéré : 
      – d’augmenter votre hydratation, soit 250 ml/heure
      – surveiller votre alimentation
      – surveiller l’apparition de symptômes tels que soif intense, somnolence, vision trouble
    • Pour ceux qui ont une échelle d’insuline, suivre celle-ci et modifiez vos doses au besoin.

     

    En l’absence de symptômes, il n’est pas nécessaire de consulter, cela est temporaire. Vous pouvez en tout temps communiquer avec le 811.

     

    EN PRÉSENCE DE SYMPTÔMES OU SI VOTRE GLYCÉMIE EST SUPÉRIEUR À 20,

     COMMUNIQUEZ AVEC « VOTRE PHARMACIEN »

    POUR ÊTRE DIRIGÉ À L’URGENCE OU EN CLINIQUE SANS RENDEZ-VOUS.

  • Questions sur les techniques
    Échographie

    Est-ce douloureux ?

    • Infiltration : Douleur au site d’injection possible (durée habituellement moins d’une semaine), habituellement légère à modérée et tolérable, mais la douleur reste relative, un patient ne réagit pas nécessairement de la même façon qu’un autre

     

    Restrictions pour la conduite automobile.  Accompagnement pour les infiltrations suivantes :

    • Pied D ?
      – Pas de conduite auto 24 heures
      – Préférablement accompagné
    • Pied G ?
      – Automatique, OK
      – Si manuelle, pas de conduite auto 24 heures, alors préférablement accompagné
    • Genou ?
      – Non
    • Hanche ?
      – Grand trochanter et articulation coxofémorale : Non
      – Piriformis : Pas de conduite auto 24 heures et
      préférablement accompagné
    • Poignet D ou G ?
      – Non, sauf si infiltration canal carpien : Pas de
      conduite auto 24 heures

     

    Nerf d’Arnold et conduite auto :

    • Injection d’un côté : conduite auto possible
    • Injection des deux côtés lors du même RDV : pas de conduite d’auto pendant 24 heures, de plus, le patient devrait être préférablement accompagné

     

    Injection de Botox :

    • Oui on en fait
    • Délai minimum entre les infiltrations de Botox : 3 mois

     

    Délai entre les infiltrations de Visco/Cingal :

    • Pour la même articulation, au moins 3 à 6 mois
    • S’il y a chirurgie à venir pour la même articulation : au moins 3 à 6 mois avant la chirurgie, sinon pas d’infiltration
    • Pour une autre articulation : au moins 1 mois

     

    Échéance d’une prescription ouverte

    • 12 mois
    • Si plus de 12 mois, le dossier doit être évalué par le MD, cas par cas, qui décidera du besoin d’une nouvelle consultation ou non

     

    Une femme enceinte peut-elle recevoir des injections de cortisone ou autre ?

    • Pas de contre-indication absolue, mais tenter d’éviter et préférable en centre hospitalier, SVP montrer la demande au MD
    • Pas sous scopie, sous guidage échographique seulement

     

    PRP

    Est-ce douloureux ?

    • Infiltration : Douleur au site d’injection possible, habituellement légère à modérée et tolérable (durée habituellement moins d’une semaine). Parfois (rarement), une exacerbation de la douleur peut se manifester environ 3-5 jours après l’infiltration et persister pendant 3-4 semaines avant que le soulagement arrive (surtout pour les infiltrations intra-tendineuses et pour le fascia plantaire).

     

    Pourquoi faut-il bien s’hydrater avant un RV PRP ?

    • Pour préparer le PRP, un prélèvement sanguin est nécessaire. Pour faciliter le prélèvement (introduction du cathéter IV), il est important de bien s’hydrater.

     

    Botte de marche/Béquille pour PRP :

    • Hanche :
      – Grand trochanter : Béquilles seulement
      – Intra-articulaire coxofémorale : Non
    • Genou :
      – Tendon patellaire : Béquilles seulement
      – Intra-articulaire genou : Non
    • Pied-Cheville :
      – Fascia plantaire : Béquilles et botte de marche
      – Tendon Achilléen : Béquilles et botte de marche
      – Intra-articulaire cheville : Non

     

    PRP et AINS :

    • Oui, d’accord pour cesser AINS (Naproxen, Voltaren, Aspirine, Celebrex, Advil, Vimovo, Motrin, etc.) au moins 2 semaines avant et 2 semaines après la technique
    • Anticoagulants et antiplaquettaires, les délais sont idem, MAIS seulement si MD traitant est d’accord, sinon, le PRP reste possible, mais il se pourrait que le produit (à injecter) obtenu soit moins optimal (habituellement, le patient anticoagulé ou avec antiplaquettaire est rencontré au préalable, déjà discuté directement avec le patient)